Pour recevoir notre lettre d'information.

Les adhérents inscrits sur le site fédéral reçoivent d'office notre lettre d'information. L'abonnement ci-après est inutile.

Connexion Membres

samedi, 19 mars 2011 20:18

Quelques mots sur le 58ème congrès du MOROP

Écrit par 

Le congrès 2011 s'est déroulé à Barcelona (Espagne), à l'invitation de l'association Catalane FCAF.
Pour une association qui n'est affiliée au MOROP que depuis 2007, l'organisation de cette manifestation fut une réussite, quasi un sans faute.

Quelques mots sur le 58ème congrès du MOROP, par Guy Bridoux.

Le congrès 2011 s’est déroulé à Barcelona (E), à l’invitation de l’association Catalane FCAF. 
Pour une association qui n’est affiliée au MOROP que depuis 2007, l’organisation de cette manifestation fut une réussite, quasi un sans faute.
 
En l’absence de candidats, l’A.G. 2011 a renouvelé les mandats du comité directeur sortant, les titulaires ayant accepté de « rempiler ». Michel Broigniez, est donc reparti à la tête du MOROP pour 4 ans. Le congrès et l’A.G. 2012 se tiendront à Meursault (F), à l’invitation de la FFMF.
 
La 109ème session de la C.T. fut par contre handicapée par l’absence des délégués de l’industrie qui avaient marqué positivement la session de printemps tenue à Clervaux (L). La technicité de plus en plus poussée de projets liés à la commande numérique des réseaux implique de la part des délégués une compétence qui n’est pas toujours rencontrée. Il s’y ajoute des problèmes de traduction parfois difficiles à maîtriser. La 110ème session devant se tenir à Aalen (D), l’on peut espérer le retour à la table des professionnels de la branche.
 
La partie ludique du congrès débuta par une réception émaillée de groupes folkloriques locaux. Ce fut ensuite un harmonieux dosage d’excursions, dont de beaux parcours à crémaillère, de visites d’ateliers et de dépôts, de présentation de matériel historique alternant avec les installations modernes de trains régionaux, de trams et de métros, tous écartements confondus (1,67; 1,435; 1,00 m).  
 
La première journée débuta par un parcours en AVE jusque Lleida, pour accéder au « Train des lacs », initialement tracté par une Garrat trop rapidement dételée pour laisser le parcours en forte côte à la traction Diesel.
 
Le lendemain, très chargé, fut consacré au musée des chemins de fer de Villanova, à la ligne de métro n°9 entièrement automatisée et aux stations impressionnantes par leur taille et leur équipement, à la visite de la mairie de Barcelona, pour terminer par la gare de France pour son architecture et la visite des réseaux du club local.
 
Le « petit tour de Catalogne » proposé le jeudi, débutait par la visite d’un club à Sant Vincenç de Cartellet pour rejoindre la ligne à voie métrique du FGC (Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya) où une rame historique nous attendait pour nous conduire au train à crémaillère de Montserrat (construction Stadler). Ensuite poursuite en train historique (composé de voitures d’origine belge, dont la vapeur, construite à Marcinelle, hélas en panne, était remplacée et par une Diesel), jusqu’au dépôt du FGC. Retour à Barcelona en train régional, toujours à voie métrique.
 
Pour conclure le programme, la dernière journée était consacrée à la visite du dépôt et du Centre d’exploitation des lignes à voie métrique du FGC suivie d’une finale récréative dans un parc doté d’un beau réseau en voie de 10 pouces, prélude au dîner d’au-revoir en soirée
Comme cela ne suffisait pas, nos collègues Catalans proposaient, hors programme, le samedi, une excursion à Nuria, proche de la frontière française au terme d’un nouveau et superbe parcours en crémaillère.
 
Photos et texte MOROP2011 Barcelone (Guy Bridoux)
 
 
Gala d'ouverture : accueil par les géants locaux
 
Jack Trèves présente le programme du congrès de Meursault.
Jour 1 : La Garrat en tête du convoi au départ de Lleida (Lerida),
   
La Garrat manœuvre en gare de Balaguer.
Matériel en service régulier à la gare terminus de la ligne des lacs : « La Pobla de Segur ».
Jour 2 : La façade du musée de Villanova,

Le matériel exposé dont l'ancêtre du Talgo.
  
En début de soirée à la « Estaciio de França »
Jour 3 : Le train à crémaillère attaque la montée vers Monserrat

pour arriver au terminus de Montserrat
Au dépôt des FGC, la loco construite par Energie à Marcinelle, présentée froide

 Le matériel à voie métrique du FGC.
Jour 4 : La Garrat du « Tren de Palau » dans le parc de cette municipalité.
Lu 6114 fois Dernière modification le samedi, 19 mars 2016 20:25