Pour recevoir notre lettre d'information.

Les adhérents inscrits sur le site fédéral reçoivent d'office notre lettre d'information. L'abonnement ci-après est inutile.

Connexion Membres

Du 16 au 19 juin 2011, les bénévoles FFMF et associés ont animé l'espace train au Mondial du Modélisme de Paris. Retour avec plus d'images et 1 vidéos ...

Bravo et merci pour cette superbe édition du Mondial du Modélisme 16-19 juin 2011. 

  

Accueil 
FFMF

Sourires !
BB16046
du CFVE
 

Merci aux nombreux adhérents bénévoles qui ont préparé et animé l'Espace Train FFMF.  
Merci à Loisirs et Salons, aux professionnels qui nous ont permis d'accueillir des visiteurs admiratifs.

Exposants Train
Bénévoles,
Jeunes,
NEW Images ffmf.fr
et
FFMF Rhône-Alpes

Reportages
Modèles 2011
Partenariat UAICF-FFMF
Réseaux HO
Zéro : cercle et réseaux
(en préparation) 

Vidéos du Mondial juin 2011 (extraits) :

 

Merci à Train de JP pour cette vidéo des
trains au Mondial Modélisme 16-20 juin 2011
http://www.youtube.com/watch?v=CxbbFysDikM&feature=player_embedded
http://letraindejp.free.fr

Au début, le réseau en zéro des CFC60 et CMF Juvisy, ...

   

Le Mondial du Modélisme 2012 annoncé.

Avec plus de 51600 visiteurs, +13% par rapport à l'édition 2010, le Mondial du Modélisme 2011 a fermé ses portes le 19 juin dernier. Devant ce très bon résultat, le Mondial du Modélisme 2012 est déjà sur les rails.
Il se tiendra du 14 au 17 juin 2012, à Paris
Porte de Versailles, parc des expositions, Hall 3.

mardi, 12 avril 2011 14:10

Les jeunes et le Mondial

Retour sur l'espace jeunes du mondial 2011
Interview et reportages....
Merci encore au CMFM Le Mans et à L'UAICF.

 


L'équipe du CFCM du Mans en compagnie de Gabriel Acker (Le Train), Pierre Lherbon (UAICF), et Alexandre Dubost (FFMF) et les amis venus d'Allemagne.


L'atelier Technorail organisé par l'UAICF / FFMF

 
L'atelier Technorail remercie les partenaires : LE TRAIN , FALLER, NOCH, AUHAGEN, HEKI, BUSCH et le Crédit Mutuel.


Toute l'équipe autour de Pierre Lherbon (Vice-Président de l'UAICF)

 
Le Jeux Concours de l'UAICF sponsorisé par la revue le Train 

 
Un jeune public admirant le réseau des modules juniors du club du Mans, Chartres, Amiens, Perpignan... 
   
 

Rencontre avec Stéphane VLIEGHE et Laurent ELEAUME (Responsable des jeunes au club du Mans) : 

FFMF : Qu'apportent les jeunes dans votre club?

CFCM : La section jeune a été créé à la demande d'enfants des membres du club et suite à un article dans la presse locale. La section jeunes compte aujourd'hui 6 jeunes.

FFMF : Comment vous est venu la démarche module junior?

CFCM : C'est issu d'une rencontre avec Pierre Lherbon et du hors série Le Train lors d'une exposition.

FFMF : Pourquoi avoir rejoint la FFMF?

CFCM : C'est une suite logique de l'évolution du club et une aide dans le développement au profit des jeunes.

 

 

Rencontre avec Bérénice POIDEVIN :

FFMF : Veux-tu te présenter ?

Bérénice : J'ai 14 ans et cela fait un peu plus de 2 ans que je suis au CMF Le Mans.

FFMF : Comment es tu arrivée au Club?

Bérénice : Par l'intermédiaire d'un jeune du club du Mans.

FFMF : Que penses-tu des Modules junior ?

Bérénice : C'est la réalisation du décor autour de la voie.

FFMF : Que penses-tu du Mondial ?

Bérénice : C'est Géant !

FFMF : Quel sont tes projets ?

Bérénice : J'aimerais faire une fête foraine sur un module en courbe. 


 

 

 

Le vendredi 17 juin, les lauréats des modèles FFMF de l'année sont venus au Mondial du Modélisme de Paris pour cette sympathique cérémonie.

Remise des diplômes Modèles FFMF de l'année,
le 17 juin 2011 lors du Mondial du Modélisme de Paris.

Revoir le communiqué  MODELES année 2011 : FFMF et associés  du 19/05/2011
Voir lauréats et images des modèles FFMF de l'année depuis 1980 à 
http://modele-annee.ffmf.fr

 

Les heureux lauréats posent en groupe. (photo FFMF L. Monfet RMC59)
 
De gauche à droite (clic image pour la voir + grande) : 
Mme ou Mlle : M. Lachnitt (Piko SAI), - - MABAR (E), N. Rovira (Hobby66), C. Fontaine (MTH, Transmondia, debout), L. Miquel (Mistral), M. Lanter (Hornby Jouef.) Les dames portent le bouquet confectionné par les Serres du Vexin (95 Sagy)
MM : L. Lang (T2M Fleichmann T2M), - - MABAR, caché M. Verdebout APOGEE, L. Osi KITNORD, G. Quinet ABE, M. Grannec AFAN, Le Genti EPM, A. Jennes LSM, C. La Chappelle REE, Bourgoin MIKADO, - - , R. Pichon N160, D. Magot SMD, FFMF JM Robert (debout) & B. Delahaye (devant), B. Laurent AMFI.
(Merci de signaler erreurs éventuelles à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(à suivre)

 

La Société OS.KAR distribué par Rocky-Rail bvba présentait sur le réseau savoyard FFMF CMFA d'Albens la nouvelle BB 75000 en livrée Fret et Infra.
Une épreuve d'endurance de plus de 40 heures a permis de montrer les grandes qualités de ces machines qui seront commercialisées à l'automne 2011.


 

 

Les BB 75000 sont des locomotives Diesel commandées en 2004 par la SNCF pour le fret afin de renouveler son parc vieillissant.

 Ce sont des locomotives de puissance intermédiaire (environ 2000 kW). Elles présentent une silhouette proche des BB 27000 mais sont en fait le fruit d’une collaboration entre Alstom et Siemens. Chacun ayant importé des éléments provenant de séries préexistantes : Rh 2016 pour Siemens et Prima pour Alstom.

 

 

La commande portait sur 300 engins à livrer à partir de 2007 auquel s’ajoute une option sur 100 machines supplémentaires suivant la conjoncture économique.

Le montant total de la commande est ainsi évalué à environ 1 milliard d'euros.
 
 

 

 
Gérard LORANT responsable de l'espace FFMF Mondial en compagnie de Paul VANDERSTEEN Directeur Commercial de Rocky-Rail bvba importateur de OS.KAR International  pour l'Europe.

 

Giuseppe Fiori, Président Directeur Général de la société OS.KAR, admiratif pour la qualité du réseau savoyard modulaire du Club de Modélisme Ferroviaire d'Albens !

 

Grand merci à la société OS.KAR pour le prêt du matériel.


info : Jean-Marie Robert CA FFMF relations avec le secteur marchand
texte et photos : Gérard Lorant CA FFMF - Christian Plousey FFMF DF07-26

 

 

dimanche, 12 avril 2015 09:16

Qui est la FFMF ?

La FFMF en quelques lignes.
Voyez aussi les CONTACTS pour mieux nous connaître.

La Fédération française de modélisme ferroviaire (FFMF)
est une Union d'Associations déclarée à la Préfecture du Rhône le 25 juin 1953
(Journal Officiel des 6 et 7 Juillet 1953)
Elle est agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports en date du 20/06/1985,
renouvelé le 19/01/2004.

www.ffmf.fr
La FFMF est au service de tous les modélistes ferroviaires, sans distinction d'échelle ou de région.

Les statuts précisent les objectifs FFMF :
    * promouvoir, aider et diffuser la pratique du modélisme ferroviaire,
    * animer par une direction collégiale et les Délégués Régionaux FFMF
      permettant une plus grande implication des adhérents,
    * montrer une large ouverture pour accueillir tous les modélistes ferroviaires
      quels que soient les échelles ou écartements qu’ils pratiquent.

FFMF est membre du MOROP www.morop.eu 

Téléphone FFMF 06 23 35 13 52

Le siège de la FFMF est domicilié chez le Président en exercice.
En 2016, le président en exercice est  :

Cédric DAEYE
5, rue Ledru Rollin - 59210 COUDEKERQUE-BRANCHE

A ce jour la Fédération compte parmis ses membres collectifs plus de 130 clubs et plus de 250 membres individuels.
De ce fait, le nombre de membres de la FFMF est de plus de 2000 et celà sans compter les adhérents des 4 membres associés que sont  :


 AFAN - AMFI - Cercle du Zéro - GEMME
 

Pour la FFMF, le secrétaire
Bruno DELAHAYE
Mise à jour Daniel DENIS (Webmaster)

Présentation de notre réseau à la Médiathèque en animation de l'exposition "Train et Cinéma" qui présente des affiches de films liés aux trains

Du 28 juin au 6 juillet, notre association était invitée par la direction de la Médiathèque à présenter notre réseau dans le cadre de l'exposition d'affiches anciennes de cinéma ayant pour thème le train.

Cette exposition se tient dans la salle d'exposition de la Médiathèque du 28 juin à fin septembre. Le Festival du Film, événement annuel à la Rochelle, se tenait quant à lui sur une semaine, la même que celle de notre animation.

mardi, 12 avril 2011 09:04

Rencontres modélistes

Quand les extrêmes se rejoignent...

Lors de notre exposition "Océanorail 17" en 2011 à La Rochelle, Jean-pierre Mannbar, modéliste isolé, adhérent individuel de la FFMF, est venu de Mouzon (Ardennes) exposer son réseau en Charente-Maritime.

Il était présent dans notre ville une semaine avant l'exposition, et nous avons donc passé quelques moments ensemble. Parmi ceux-ci, quelques visites au local de notre club, y compris lors de la venue des journalistes du quotidien local, Sud-Ouest, en vue d'un reportage sur notre exposition à venir.

Jean-Pierre Mannbar s'est donc trouvé présent sur la photo "officielle" du reportage sur notre exposition :

Sur cette photo, moi-même à gauche, Jean-Pierre Mannbar au centre et Alain Depambour, membre du club.

Lors du RAMMA à Sedan en 2013, pour les 60 ans de la FFMF, j'ai fait le déplacement pour cette occasion depuis La Rochelle.

Je n'ai pas manqué l'opportunité, étant dans la région, de rendre sa visite à Jean-Pierre Mannbar, dans son nouveau local attribué par la ville de Mouzon.

Nous avons donc passé la matinée du vendredi 11 octobre dans l'univers de l'ami Jean-Pierre. Son local est très vaste, il a beaucoup de place - et beaucoup de chance - car il est seul pour l'occuper, il s'y trouve donc à l'aise !

Voila donc la photo qui concrétise cette rencontre sympathique :

 

Son réseau, qui était statique lors de sa venue à la Rochelle, est en cours de finition, module par module, les voies sont posées, et les premiers trains vont bientôt rouler !

Voila le résumé de cette petite rencontre sympathique, qui s'est même prolongée le lendemain, sur le site du RAMMA, où nous avons aussi passé un moment ensemble !

Un club se présente : l'A.F.V.S. 78 - JUZIERS
texte et photos : Gilles Carré - Gérard Lorant

mardi, 12 avril 2011 08:50

Le CMFG Goussainville (95)

Un club se présente :
le Club de Modélisme Ferroviaire de Goussainville (95)
texte et images: Gérard LORANT délégué fédéral, J.C. JUIF

vendredi, 08 avril 2011 18:25

Un club à la campagne

Pierre APPY a rencontré Messieurs Michel ENJARY et Alain GERIN, Président et Vice-Président du Club Modéliste du Haut de Forez, deux personnages accueillants et aimant parler de leur club et de leur région avec passion.

Pouvez nous faire un court historique  et une présentation de votre club ?
Michel : Notre club est récent : il est né en début d'année 2005 d'un groupe formé de passionnés de modélisme ferroviaire et d'autres participants à la vie de l'association CFHF, Chemin de Fer du Haut Forez qui a pour but la préservation de la ligne du Haut Forez encore ferrée et exploitée en ligne touristique. Notre club compte 10 membres adultes et 17 jeunes à la rentrée 2008. Les jeunes sont encadrés par un « papy » ce qui permet des échanges intergénérationnels extrêmement riches. Et les jeunes comme le « papy » trouvent cela génial !
Alain : Bien que les réalisations soient différentes : plusieurs réseaux, des Hoïstes, des Nistes, des jeunes, bien que le club fonctionne sur 3 demi journées avec des équipes différentes, nous faisons tout pour éviter les ségrégations et les clans. Les projets de chacun sont les projets de tous dans une même équipe : le club.
 
Comment sont réparties les 3 demi-journées ? Dans quel local ?
Michel : Le mercredi après-midi est consacré aux juniors et à des initiatives particulières, le vendredi après-midi les « retraités » travaillent sur le réseau en N du club et sur les réseaux d’expositions, le samedi, travail sur le réseau du club en H0, réunions de tout le club et ouverture au public. Notre local de 160m2 est prêté par la mairie d’Estivareilles.
 
Quelles  relations entretenez-vous avec la commune ?
Alain :    Il faut préciserque notre club qui bénéficiait d’un local  de 200m2, a vu celui-ci amputé de 40m2 pour permettre aux chasseurs du village de se « réunir » avant de partir à la chasse… Il faut dire que nous ne faisons pas la loi à la mairie. En effet les membres du club n’habitent pas tous la commune et ceux qui y habitent sont des « rurbains » (travailleurs des villes logeant à la campagne), et il est difficile d’intéresser le monde rural  à nos activités ferroviaires. Par contre la majorité des juniors sont des ruraux. Comme les adultes, certains jeunes viennent de très loin (35 km pour le plus éloigné). Les mamans qui accompagnent leurs bambins venus de si loin  sont obligées de pratiquer le modélisme en même temps que les juniors !.
 
Vous semblez avoir un fonctionnement très souple pour aboutir à des projets communs, pouvez vous expliquer comment vous faites ?
Michel : Avec les juniors, par exemple, nous leur faisons réaliser des nano-modules et des modules juniors. Dans les deux cas, il s’agit, grâce au système modulaire, de la mise en commun de travaux individuels et grâce à cela goûter au plaisir de jouer ensemble sur un réseau. Les jeunes comprennent ainsi que les actions individuelles provoquent un enrichissement mutuel de chacun au travers d’une réalisation collective.
 
Cette « pédagogie coopérative » se traduit-elle dans l’organisation de la vie des groupes juniors et adultes?
Michel : C’est Alain le « papy » qui a en charge le groupe des juniors, et il tient à cette idée de coopération. Dans le groupe il se situe comme un référent détenteur du savoir-faire, de la connaissance et des règles du club. Le groupe s’organise pour toutes les tâches, les règles de la vie collective (nettoyage, rangement, convivialité…) mais aussi les projets. Il délègue l’un des leurs qui rend compte au « papy référent » lequel donne son avis à l’une des règles de vie du club. S’il le faut les jeunes entament une nouvelle réflexion. Le groupe prépare ainsi actuellement sa participation à l’exposition UAICF d’Arles en 2009. Ce mode de fonctionnement permet que ce soient les jeunes qui, très motivés, demandent des aides ponctuelles à leurs parents et non le club (transport, coup de main…), mais, surtout, que les jeunes se sentent responsables tant dans leur pratique que dans leurs rapports humains.
Alain : Chez les adultes les décisions sont prises en commun dans un climat détendu, chacun respectant les apports de chacun... Plusieurs projets sont décidés ou chacun peut s’investir avec d’autres. Il est demandé à chacun de ne pas se disperser et de s’en tenir au projet auquel il participe. De temps en temps il faut recadrer. Nous y arrivons, mais si nous étions plus nombreux ce serait peut-être plus difficile....
 
La part féminine dans votre club ?
Michel : 2 femmes adultes et 3 jeunes filles chez les juniors.
 
Vous parlez de projets, mais quels sont-ils ?
Alain : Le réseau du club représente la ligne de Chemin de Fer du Haut Forez , telle qu’elle existait, car une partie est maintenant déferrée. Notre but est un souci de mémoire du patrimoine, afin de montrer à tous, et en particulier nos élus, ce qu’ils ont perdu. Le train touristique du Haut Forez poursuit les mêmes buts que nous en préservant et exploitant ce qui reste de la ligne. En effet certains élus se sont acharnés à supprimer toute trace de cette ligne, comme l’ancien maire de Saint Bonnet qui, en 1998, fit détruire la gare durant une nuit, craignant les réactions de ses concitoyens… Notre réseau est composé d’une partie en H0 qui montre ce qui reste de la ligne, l’autre partie en N (suite au rétrécissement du local) reconstitue la partie déferrée. La partie H0 est en code 100 car les membres du club possèdent de vieux chaudrons qui roulent avec de gros boudins.
Michel : Le deuxième projet est né de l’idée de financer le premier : il est donc destiné à se déplacer dans des expositions ou des animations. Mais si le Conseil Général nous a aidé pour notre démarrage, si la commune d’Estivareilles nous prête les locaux, et si Super U nous prête un camion pour nos déplacements laissant à notre charge le gazole, les autres partenaires éventuels ont un crabe dans le porte-monnaie !.
Alain : Pour donner une idée de nos possibilités, le club vient tout juste d’acheter sa première locomotive en N. Heureusement Michel construit du matériel roulant en plasticarte !
Michel : Nous voulons être les ambassadeurs de notre région, c’est pour cela que notre local accueille le public le samedi et que nous participons à des animations dans notre région lors de différentes fêtes et initiatives. N’hésitez donc pas à nous rendre visite et pour nous trouver, consultez notre site : www.cmfhf.net
 
 
Le Haut Forez est une région du centre de la France dominant la Plaine de la Loire (Plaine du Forez) à l' est, les Monts du Velay au sud, et découvre la région d'Auvergne à l' Ouest. Encore vierge et naturelle en majorité boisée, c' est le pays des "Babets" (pommes de pins). Chaud l'été mais avec l'élévation des montagnes de plus de 1000 mètres il y fait toujours  un air agréable. En contrepartie les hivers y sont rudes et froids sur ces plateaux ou souffle la "Bûrle" (vent du nord) rassemblant la neige en congères et transformant l'eau en glace.  Les fermes aux murs épais en pierres de granit du haut Forez témoignent de la rigueur du climat. C'est un pays, qui, comme ses habitants est accueillant "où il y fait bon vivre", s'y arrêter, prendre son temps, profiter de l'instant présent, puis regretter le moment de s'en aller, mais promettre de revenir.